Iris et autres fleurs à bulbes

Le monde fascinant des iris et autres fleurs de jardin
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
La SFIB sur le Net :

Cliquer ICI

Les enregistrements 2017 : voir
ICI

Partagez | 
 

 Pourriture bacterienne

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 14:15

Il me semble que les nains (MDB et SDB) sont moins sensibles à la pourriture.
Avez vous fait la même observation que moi ?
Si c'est le cas, cela pourrait-il s'expliquer par l'enracinement moins profond ?

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 15:14

Je n'ai que très peu de BB, mais il est vrai qu'ils n'ont jamais été affectés. Bon... de nombreux TB non plus, du moins pas encore ! 260836 
Cette année, des zones jusqu'à présent épargnées sont touchées...
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 15:47

gerard raffaelli a écrit:
Sans compter que l'usage d'antibiotiques est interdit en agriculture. En France, c'est sûr et je crois dans toute l'U.E.
En agriculture professionnelle en effet, après chacun fait ce qu'il veut ou peut dans son jardin privé .... et l'idéal est d'avoir un résultat efficace en ne polluant pas la terre et en respectant les insectes, vers, etc.... donc : ne rien verser directement dans la terre comme la javel qui brûle tout .... et même les huiles essentielles qui ne sont pas du tout anodines .... Avec ma méthode, je n'ai absolument rien mis dans ma terre sur les pieds d'iris, ils sont justes traités avant la plantation ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 15:55

Lisa, si c'est interdit aux professionnels, c'est qu'il y a une raison, et tu la connais. On constate depuis quelques décennies le développement de l'antibiorésistance. On a suffisamment utilisé les antibiotiques dans l'élevage (que l'on retrouve dans nos assiettes) pour éviter dans ajouter. Je sais, on ne mange pas les iris, mais les molécules présentes dans le rhizome se diffusent ensuite dans le sol.
Il reste qu'il faut essayer de comprendre les mécanismes qui rendent l'iris sensible à Pectobacterium c.
Après peut-être trouvera-t-on des moyens efficace de faire face

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 16:18

gerard raffaelli a écrit:
Lisa, si c'est interdit aux professionnels, c'est qu'il y a une raison, et tu la connais.

Alors...comment font les professionnels pour traiter leurs pourritures ?
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 24 Avr - 18:09

Les professionnels ne traitent pas René .... C'est pour ça que tu achètes la bactérie avec les iris, mais on ne peut pas leur reprocher puisqu'il n'y a aucune solution officielle proposée. C'est à toi de les traiter avant de les planter ! Gérard, le peu qu'on utiliserait dans le privé serait sans commune mesure avec les stocks d'antibiotiques que tu manges tous les jours dans ta viande, tes produits laitiers, etc .... (à moins que tu manges tout bio) et sans conséquences sur les résistances.... De plus, le milieu n'a rien à voir, la bactérie n'affecte pas l'homme ni les animaux, les iris traités ne le sont que quelques heures et l'antibio n'est pas perenne donc il a disparu quand tu plantes l'iris après séchage au soleil, c'est fragile un antibio, il doit être conservé au frigo, il est dans un flacon sombre, et nécessite en général 2 piqures par jours (mais il a eu le temps de tuer la bactérie pendant le bain de 12h), etc .... Il ne faut pas tout mélanger ! Que ce soit interdit à grande échelle, je veux bien parce que ce serait peut-être la porte ouverte à tous les abus comme pour les pesticides, mais sur quelques rhizomes, ça ne porte pas à conséquences.... Les animaux élevés de façon  concentrationnaire et donc sous antibiotiques à répétition, ça oui c'est le problème ! Et comme on n'en a pas encore assez, on va en importer .... De toute façon, là c'est trop tard ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Sam 28 Avr - 10:47

Sur les traitements aux antibiotiques, ce n'est pas interdit en Amérique du Nord, du moins à ma connaissance. Je n'ai pas réussi à savoir si nos producteurs américains traitaient à la streptomycine mais si c'était le cas, que se passe-t-il quand on importe ces iris et qu'ils ne reçoivent plus le traitement auquel ils étaient "habitués" ,
Pour le reste, ici, la méchante bébête continue ses ravages, y compris dans des massifs entièrement refaits et avec un sol très fortement modifié

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius


Dernière édition par gerard raffaelli le Sam 28 Avr - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Sam 28 Avr - 13:35

Justement, la streptomycine n'est pas tellement utilisée car toxique pour les reins (je parle des humains, chien et chats), c'est une veille molécule qui est dépassée et on pourrait très bien l'essayer sur cette pourriture .... je ne crois pas que ça nuirait à grand-chose .... Pour les iris importés, s'ils étaient traités et donc "propres", ils se recontamineraient s'ils étaient remis en terrain souillé .... c'est comme toi : quand tu as une angine à strepto et que tu es soigné par antibios, ça ne te protège pas pour celle que tu vas attraper dans un mois .... Faut être réaliste !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Sam 28 Avr - 14:58

gerard raffaelli a écrit:
Pour le reste, ici, la méchante bébête continue ses ravages, y compris dans des massifs entièrement refaits et avec un sol très fortement modifié


Ici itou. Je n'ai jamais connu un tel déchaînement depuis que je possède des iris, CAD depuis quelques lustres... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Sam 28 Avr - 21:17

Il y a quand même, sauf peut-être dans des régions au climat privilégié, une recrudescence de cette maladie qui était vraiment marginale quand j'ai commencé à cultiver des iris dans les années 70. Certes, la bactérie n'est pas apparue récemment, mais il  me semble que son champ d'action était plus restreint ou que les variétés étaient plus résistantes.
Je me demande, mais ce n'est qu'une supposition, si le recours de plus en plus fréquent à l'in-breeding pour faire apparaître des caractères récessifs (ce qui a ouvert des pistes fantastiques dans l'hybridation) n'a pas affaibli les lignées les rendant plus sensibles aux maladies. On connait les effets parfois problématiques de la consanguinité dans le monde animal.
Les avis des hybrideurs chevronnés sont les bienvenus

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Carphook

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Dim 29 Avr - 7:20

Il y a quand même une cause à effet qui me semble prépondérante. Deux régions s'opposent par le climat, schématiquement la moitié sud et la moitié nord. La moitié nord a été privée de soleil tout l'hiver (d'octobre à mars) et les pluies abondantes ont saturé les sols. Le manque de soleil, le coup de froid tardif sont des facteurs déclencheurs indéniables.
Alors que les iris démarraient, le coup de froid violent (-12°) fin février a jaunit le feuillage de manière significative ce qui n'est jamais bon à la reprise de la végétation. (les iris ne sont pas les seuls à avoir souffert).

Hiver 2017 2018 exceptionnellement doux, pluviométrie excédentaire de 40%, déficit de plus de 50% d'ensoleillement pour la région grand est.

Deux massifs en talus exposés plein sud ne présentent aucun signe de pourriture. (même condition de culture que les autres si ce n'est la pente et l'exposition).

L'année dernière pas un seul rhizome touché, j'ai naïvement pensé que l'humus, la terre nouvelle, et le sable drainant apportés lors des plantations avaient parfaitement joué leur rôle. Le constant est amer, cela n'a eu aucune incidence à ralentir ou stopper la maladie cette année.

Je suis dans l'urgence absolue, et n'ai d'autre solution que l'eau de javel que je dilue à 30%. J'ai fait le point hier, 60% de mes iris sont touchés soit environ 240 pieds sur environ 400 variétés.
Les plus touchés sont les nouvelles plantations de ces deux dernières années, dans un espace propre et correctement désherbé.

Effectivement, tous les anciens iris tiennent la route et ne semble pas affectés, et pourtant je ne leur apporte pas les mêmes soins qu'aux autres, "ils poussent tout seuls".

Il tombe des cordes ce matin, cela ne va pas arranger mes affaires...

Carphook
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Dim 29 Avr - 10:26

Sad Sad Sad 

A quelque chose près, on a eu le même temps dans le sud-ouest ....ici aussi les iris avaient démarré et ont gelé (bout des feuilles jaunies) et on a refait les réserves d'eau des nappes souterraines .... Sad
Mon petit jardin devant la maison côté sud, bien exposé, mais où il y avait eu quelques cas de pourriture suite à des rentrées d'iris (à l'époque, je n'y connaissais rien), ce petit jardin a eu aussi quelques cas .... Je le conserve malgré tout pour mes yeux car c'est juste devant la maison et j'essaie de faire en sorte de limiter le problème. Par contre, le gros de mes iris est installé côté nord-ouest (mais au soleil) en haut d'un champs (pente légère), en plein vent d'ouest ou d'Autan, conditions spartiates. Là je n'y ai installé que des iris traités et mes semis, et là je n'ai aucun cas .... et ce depuis le début (2013).... J'en reste donc sur ma conclusion : des iris porteurs sont installés dans un terrain qui, une fois contaminé, pollue les nouveaux iris mêmes sains au départ et je ne vois pas comment se sortir de ça, à part tout reprendre à zéro ....encore faut-il pouvoir ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
lesirisdugrandmurier

avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 39
Localisation : Annonay (07)

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Jeu 3 Mai - 19:53

Carphook a écrit:
Il y a quand même une cause à effet qui me semble prépondérante. Deux régions s'opposent par le climat, schématiquement la moitié sud et la moitié nord. La moitié nord a été privée de soleil tout l'hiver (d'octobre à mars) et les pluies abondantes ont saturé les sols. Le manque de soleil, le coup de froid tardif sont des facteurs déclencheurs indéniables.
Alors que les iris démarraient, le coup de froid violent (-12°) fin février a jaunit le feuillage de manière significative ce qui n'est jamais bon à la reprise de la végétation. (les iris ne sont pas les seuls à avoir souffert).

Hiver 2017 2018 exceptionnellement doux, pluviométrie excédentaire de 40%, déficit de plus de 50% d'ensoleillement pour la région grand est.

Deux massifs en talus exposés plein sud ne présentent aucun signe de pourriture. (même condition de culture que les autres si ce n'est la pente et l'exposition).

L'année dernière pas un seul rhizome touché, j'ai naïvement pensé que l'humus, la terre nouvelle, et le sable drainant apportés lors des plantations avaient parfaitement joué leur rôle. Le constant est amer, cela n'a eu aucune incidence à ralentir ou stopper la maladie cette année.

Je suis dans l'urgence absolue, et n'ai d'autre solution que l'eau de javel que je dilue à 30%. J'ai fait le point hier, 60% de mes iris sont touchés soit environ 240 pieds sur environ 400 variétés.
Les plus touchés sont les nouvelles plantations de ces deux dernières années, dans un espace propre et correctement désherbé.

Effectivement, tous les anciens iris tiennent la route et ne semble pas affectés, et pourtant je ne leur apporte pas les mêmes soins qu'aux autres, "ils poussent tout seuls".

Il tombe des cordes ce matin, cela ne va pas arranger mes affaires...

Carphook


Je partage une grande part de ton analyse Carphook.
Revenir en haut Aller en bas
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 4 Mai - 17:48

Gerbeaud n'est pas d'accord avec nous ! 260836 Voilà ce qu'il dit dans ses pubs, en parlant des "iris barbus" :


"En outre, voilà bien une plante d’aujourd’hui, jamais malade, qui ne craint ni le froid ni la sécheresse et n’exige quasiment aucun entretien"
Revenir en haut Aller en bas
Carphook

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Sam 5 Mai - 11:46

Citation :
www.gerbeaud.com Réalisé par un jardinier amateur, ce site rivalise avec ceux animés par des professionnels, au regard de la richesse des informations et la régularité des mises à jour.

Une mise à jour concernant les iris est à faire de toute urgence sur ce site. On ne peut être généraliste et spécialiste en même temps. C'est comme en médecine, à chacun son domaine.
Si s'était le cas, ce sujet sur le forum n'aurait pas autant de "succès", malheureusement.
En tous cas...bien vu applau

Le soleil brille et va faire beaucoup de bien aux massifs, pas moins de 30 rhizomes supprimés cette semaine encore, dont certains ne présentaient aucun signe, ni même le feuillage. Du coup j'appuie sur chacun des rhizomes pour voir s'ils sont mous. Quoi qu'il en soit, pas moins de 14 variétés nouvellement plantées définitivement perdues cette année et peut être plus à venir.
Une floraison fortement dégradée... Sad Sad Sad

Carphook
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Lun 9 Juil - 13:59

Que pensez-vous de ça :

<< Erwinia ne survit pas dans le sol : il est donc très improbable que des plantes soient infectées par des bactéries restées dans le sol depuis la culture précédente de pomme de terre. Par contre, une fois introduite dans la parcelle pendant la période de culture, par quelque manière que ce soit, la bactérie peut contaminer les plantes par les blessures de tiges ou par les racines (blessées ou intactes) >>

Ici page 6 : http://pro.ovh.net/~fiwap/uploads/File/Bibliotheques/Nouvelles%20de%20la%20recherche/0910pourribact.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
Flandiris



Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 10 Juil - 7:06

Intéressant. Toujours la question d'où elle pourrait venir dans les plantations de semis d'iris aux endroits où il n'y a jamais eu d'iris ni pommes de terre, carottes, ...
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 10 Juil - 12:00

Par contamination indirecte : homme et ses outils, chaussures, mains ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 10 Juil - 13:32

... et bactérie potentiellement "en sommeil" dans les plants, d'où qu'ils viennent...
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 10 Juil - 15:42

RMartin a écrit:
... et bactérie potentiellement "en sommeil" dans les plants, d'où qu'ils viennent...
oui ça c'est sûr, mais si on parle d'iris ayant été décontaminés avant la plantation et en supposant que la décontamination ait été efficace ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 10 Juil - 19:53

Lis a écrit:
et en supposant que la décontamination ait été efficace ....
...ce qui n'est vérifiable qu'à long terme, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Dim 29 Juil - 13:09

L'idée que la bactérie ne survit pas dans le sol me paraît très contestable. On recommande en général de retourner plusieurs fois le sol parce que cette bactérie n'aime ni l'air, ni le soleil. Avec la javel, c'est un des seuls moyens de nettoyer un terrain.
La bactérie peut être inactive mais stockée dans le rhizome (ou le tubercule pour la pomme de terre). et se réveiller quand les conditions (T° et hygrométrie) sont favorables.
Ce qui est plus difficile à expliquer, c'est la préférence de la bactérie pour les gros rhizomes et surtout l'attaque au moment de la floraison, et juste après, par la tige (et souvent le haut de la tige). D'où une question:la bactérie vole-t-elle ? Smile

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Lun 30 Juil - 15:24

Je viens de faire une expérience intéressante. J'ai acheté,il y a moins d'une semaine, dans un supermarché qui se vante d'être le moins cher, un filet de pomme de terre (variété ratte) à un prix en effet intéressant.
Depuis deux jours, je sentais une drôle d'odeur dans la cuisine et je cherchais vainement ce qui pouvait la provoquer, n'imaginait pas que cela pouvait provenir des pommes de terre que je venais d'acheter. Pour finir,   en me penchant aujourd'hui, je perçois cette odeur si caractéristique produite par l'action de notre bactérie préférée. Je vide le sac et je trouve trois pommes de terre pourries, dont une en état de décomposition avancée. J'inspecte le reste des pdt et je constate que plusieurs présentaient en bout, une partie brunâtre sèche. Je coupe, et je constate qu'il y avait bien une attaque, prête à se transformer en pourriture.
Il semble donc bien que des tubercules aient été stockés avec des premières atteintes de pourriture dans un milieu sec et que l'introduction de ces mêmes tubercules dans l'atmosphère plus humide (et chaude !) d'une cuisine ait favorisé la reprise de la pourriture.
Conclusions : 1- un grand merci au producteur peu scrupuleux qui ne peut ignorer que ses patates sont malades, mais les stocke et les vends (ce qui explique sans doute le prix plus bas)
2- On constate que la bactérie peut se conserver hors sol dans le tubercule qu'elle infecte et se développer lorsque les conditions si prêtent.
3-On peut imaginer également que sur certains tubercules la batterie est présente mais que la  maladie ne s'est pas encore développée.
4-Ce qui vaut pour les pommes de terre, vaut sans doute aussi pour les iris…

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Lun 30 Juil - 16:58

Oui c'est ce qu'on a toujours pensé, ça confirme .... quand au fait de la non persistance dans le sol (de l'article que j'ai posté), je suis comme toi, je n'y crois pas trop .... ça ne correspond pas à ce qu'il se passe chez moi .... Pour les attaques qui commencent par le haut des tiges, j'imagine que si l'iris est porteur sain, le point du haut de tige est un point faible par les fleurs fanées qui laissent des "cicatrices", ce qui constitue un bon point de départ pour l'infection qui ensuite descend la tige ....
Par ailleurs, dans mon coin infecté j'ai trouvé des rhizomes avec de la pourriture active à l'intérieur malgré cette canicule (touffes quasi détruites) ! J'ai l'impression que, quelque soit le temps, elle s'en accommode !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Lun 30 Juil - 17:20

Lisa a écrit:
J'ai l'impression que, quelque soit le temps, elle s'en accommode !
 Pourtant, elle n'est pas active toute l'année. Elle est surtout printanière, lorsque la plante est elle aussi au top de son activité.
Quant au "marchand de patates" dont parle Gérard... il connait certes la présence de la bactérie chez lui mais ignore où elle se niche ! Comme les "marchands d'iris" en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Lun 30 Juil - 21:16

Et bien moi, je te certifie qu'à l'intérieur de certains rhizomes, il y a actuellement de la pourriture "fraiche", donc en activité !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 31 Juil - 7:54

Malgré la chaleur et l'absence d'eau (pas une goutte depuis la mi-juin), il y a des rhizomes qui présentent des atteintes de pourriture. Tous dans  le massif des iris récents. On surveille,mais on ne peut quand même pas tous les piquer aux antibios. Ce ne sont pas des coureurs cyclistes !

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 31 Juil - 11:22

Exact ! Je récupère ce qui reste, je baigne 1h à l'eau de javel à 10% après parage et brossage vigoureux et je mets en pots (le reste d'antibiotique ponctionné l'année précédente n'est plus efficace, il doit être neuf ! les iris traités avec la fin du flacon 2017 ont rechuté).... pour le moment pas de rechute et bonne reprise .... afin de repartir sur des bonnes bases, toute la collection va subir ce sort, même là où il n'y a jamais eu de pourriture et tout va être replanté sur un autre coin de prairie .... Je pense que j'en ai jusqu'à Noël au minimum et je vais devoir faire labourer et tout le bazar (au bout de 2 ans, les racines n'arrivent plus à pénétrer la terre ) !!!!!
De toute façon, les touffes ont disparu sous les chardons et même une chatte n'y retrouverait pas ses petits !!!









Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 31 Juil - 17:28

À voir ton champ, je me sens moins seul ! Smile

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Mar 31 Juil - 20:41

Quelle galère !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 10 Aoû - 13:11

Bon, voici une preuve que la pourriture évolue aussi par temps "caniculaire". Rhizome issu d'un plant contaminé, repiqué en pot (neuf) après désinfection (pas noté si antibio ou javel, quelle cruche!), et 3 semaines plus tard arraché car "douteux, mauvaise mine" et voilà :







asticots en prime ! 2 rhizomes comme ça, la dizaine d'autres du même pied va bien !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
RMartin

avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 10 Aoû - 14:37

Présence normale de vers. Chez moi, les fourmis adorent aussi les rhizomes affectés. Est-ce que vers et fourmis ne seraient pas susceptibles de véhiculer la bactérie ?
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 10 Aoû - 14:48

Pour moi, tout ce qui se promène sur les iris ou les pique ou les mange est susceptible de véhiculer bactéries et virus ! En gros, il n'y a que les butineurs qui sont inoffensifs ... les fourmis sont particulièrement détestables : elles font leur fourmilière sous les racines, ce qui gène la croissance de la plante et en plus elles élèvent des pucerons ! La première chose à faire quand une plante végète sans raison apparente, c'est de chercher la fourmilière ! Les limaces sont aussi, à mon avis, responsables de la diffusion de pourriture ....
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
Flandiris



Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 10 Aoû - 19:28

Je pense que les "vers" sur la photo sont en fait des larves de mouches. Les mouches pondent leurs oeufs sur toutes choses pourries. Par conséquent ils arrivent sur le rhizome seulement après l'apparition de la pourriture quel que soit son origine.
Revenir en haut Aller en bas
Lisa

avatar

Messages : 1614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 62
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   Ven 10 Aoû - 20:25

Tout à fait, c'est bien ça ! Les mouches doivent avoir le "nez" fin car on ne voyait rien, la pourriture était bien sous le terreau !
Revenir en haut Aller en bas
http://leschatsdhemera.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourriture bacterienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourriture bacterienne
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pourriture bacterienne
» choux : pourriture du collet
» Primevère...pourriture du coeur
» Pourriture de la Dionée
» Pourriture de l'Aconit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Iris et autres fleurs à bulbes :: Iris :: Maladies des iris :: Pourriture bactérienne-
Sauter vers: