Iris et Bulbeuses

Le monde fascinant des iris et plantes bulbeuses
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
La SFIB sur le Net :

Cliquer ICI

Franciris 2017 : voir ICI

Partagez | 
 

 prix des nouveautés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lesirisdugrandmurier

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 38
Localisation : Annonay (07)

MessageSujet: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 19:07

J'ouvre ce sujet qui est rarement abordé mais qui m'interpelle de plus en plus à la vue des nouveaux catalogues, qu'ils soient français ou internationaux.

Il me semble que les tarifs des nouveaux iris commencent à être relativement chers. Des iris à 75 dollars ne vous paraissent-ils pas disproportionnés par rapport au côut d'exploitation de cette plante ( je parle ici des iris barbus). L'on sait bien qu'avant de mettre en vente un iris il faut plusieurs années mais ce travail n'est pas comparable à la mise sur le marché d'un rosier par exemple ou d'un pommier.

Qu'en pensez-vous ??

Pour les plus anciens collectionneurs d'entre nous, pouvez-vous nous dire si l'iris a subi une flambée des prix lors de ces 30 dernières années ou finalement un nouvel iris a-t-il toujours paru cher aux clients que nous sommes?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc gestreau

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Sigogne (16 )

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 19:12

Il me semble qu'il n'y avait pas autant de difference il y a 30 ans.... ou alors ma mémoire me fait défaut.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ferme-des-iris.com/
Joséphine85

avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Sud Vendée

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 19:30

Personnellement, je trouve que le plus de la "dernière nouveauté" est pur snobisme, sachant que 3 ans plus tard le prix sera divisé par 3 ou 4.
Sur les 250/300 iris que  je propose ou vais proposer prochainement j'ai pas vérifié mais je dois en avoir qu'1 ou 2 de moins de 2 ans.
Et que dire des hémérocalles!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://boutique-verte.fr
ROLAND
Modérateur


Messages : 652
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : GERS

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 19:47

C'est en Australie que nous trouvons des iris à 75 AUD, aux USA c'est plutôt 50 USD.
AUSTRALIE : pour en arriver, le coût de la vie de tous les jours est supérieur à celui de la France. Le prix des plantes en général est plus cher que chez nous. De plus certaines taxes sont très importantes. Le prix des TB de l'année varie de 35 à 50 €
USA : le prix des TB de l'année est de 40 € en général, mais baisse rapidement 25 € la deuxième année.
Il faut reconnaître que ces prix sont très importants, mais le coût du travail pour l'ensemble d'une pépinière nécessite peut être de valoriser le prix des nouveautés.
Il faut souligner que la maison CAYEUX est particulièrement raisonnable dans ses tarifs :13 à 15 € les iris de l'année.

Je pense qu'acheter des iris de l'année n'est pas du snobisme si on fait de l'hybridation : c'est vouloir utiliser au plus tôt les gênes d'un iris qui nous parait intéressant. Il faut savoir qu'un iris nouvellement introduit a déjà de 5 à 8 ans de vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-iris-de-laymont.jimdo.com/
Iris dela Baie

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Saint Pol de Léon

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 20:51

Bonsoir,

La comparaison des prix des iris et des rosiers est un peu faussée: les variétés de rosiers sont protégées pendant 30 ans, et l'obtenteur perçoit des "royalties" pendant toute cette durée (1,5 à 2 € par plant vendu, quelque soit le vendeur). D'autre part, ces variétés nouvelles sont disponibles dans toutes les jardineries, et les quantités vendues n'ont rien de commun. Certains obtenteurs de rosiers peuvent vivre uniquement de cette activité. 

Il ne faut pas oublier que la mise en vente de 20 ou 30 variétés nouvelles ne concerne que les variétés retenues sur les 5000 à 10000 plantules testées pendant 1 ou 2 ans. Tout travail mérite salaire. Le coût de ces semis ne peut être amorti que sur les toutes premières années de commercialisation, tant que la concurrence n'a pas de stock suffisant.

D'autre part la commercialisation d'une nouvelle variété aux USA, et probablement en Australie démarre avec un stock relativement faible. Par exemple "Cooleys Garden' indiquait pendant la période de commercialisation le stock disponible; la majorité des commercialisation de nouveautés démarrait avec 50 plants en stock. B. Blyth m'avait dit, si je m'en souviens bien avoir démarré la commercialisation de 'Montmartre' avec 40 plants disponibles.

R. Cayeux démarre la mise en marché d'une nouveauté avec un stock plus important, qui peut atteindre 600 plants , ce qui permet ainsi de réduire le prix de vente initial.

L'achat des nouveautés dès la première année concerne essentiellement les fondus d'hybridation et les professionnels qui veulent pouvoir mettre en multiplication une variété le plus tôt possible.
Pour ceux qui veulent avoir une au jardin une variété récente de qualité, il est possible d'attendre 2 ou 3 ans, et ainsi bénéficier d'un tarif déjà réduit. En outre ce délai permet de consulter les récompenses déjà obtenues durant ces 2 ans: une variété qui a obtenu la Whalter Cup ou un HM dans les premières places peut alors être privilégiée.

D'autre part, les commandes groupées permettent de bénéficier de réductions (remise de 35% chez Mid America vu le nombre de nouveautés  achetées, et chez d'autres fournisseurs comme Sutton.
Revenir en haut Aller en bas
http://iris-de-bretagne.imingo.net
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Ven 13 Déc - 23:14

Au début des années 1980, les iris de Keppel ou de Plough (Intros de l'année) sont vendus entre 20 et 35 $
Comme il n'y a pas de copyright, le prix élevé de l'introduction couvre les frais de recherche et valorise ainsi l'obtenteur, qui perd très vite son "monopole".

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
lesirisdugrandmurier

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 38
Localisation : Annonay (07)

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Sam 14 Déc - 9:00

Jean-Claude, toi qui connait bien le domaine du rosier, peux-tu nous dire combien coute un copyright ? Il me semble que c'est un gros investissement qui certes peut rapporter gros (le plus souvent), mais qui peut aussi être un fiasco (rarement).
J'en avais vaguement discuté avec Mme Croix qui crée des rosiers dans la Loire.

Il est étonnant du reste que chez l'iris nous n'ayons pas adopté cette méthode de protection.

J'aimerais avoir l'avis de producteurs sur ce sujet. Serait-ce une bonne idée que d'instaurer un tel système ? Quels en seraient les avantages et les inconvénients ? Richard toi qui a de bons contacts avec Richard Cayeux, peux-tu lui demander son avis. Laure si tu nous lis, qu'en penses-tu ?

Chez le rosier on parle aussi d'éditeurs. Pourquoi cela n'existe pas chez l'iris ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Sam 14 Déc - 9:13

Pour que le système du copyright s'impose, il faudrait que les américains, entre autres, en acceptent le principe. Ce qui coince, c'est d'une part la difficulté à le faire respecter et le coût, puisqu'il faut déposer un copyright pour chaque variété. Ajoutons enfin l'étendue du marché (de niche en France) qui ne permettrait probablement pas de couvrir les frais. On n'est pas dans le domaine des pommes 'Pink Lady'.
Mais ce n'est qu'un simple avis. Celui des pros est sans doute le plus important…

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Joséphine85

avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Sud Vendée

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Sam 14 Déc - 9:53

Bien sûr par "pur snobisme" je parlais des gens qui n'hybrident pas. Pour les hybrideurs c'est parfaitement logique de vouloir le dernier cri, bien que...
Revenir en haut Aller en bas
http://boutique-verte.fr
jolene Spettoli-pericaut



Messages : 87
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Haute Provence 04

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Sam 14 Déc - 16:09

c'est vrai les iris sont de plus en plus chers,ceux de la maison Cayeux sont moins chers depuis 2 ans;
alors snobisme ou pas(je n'hybride pas, personne n'est parfait mais ne désespère pas d'apprendre !)je
n'est pas résistée à Calming Influence et à Timely Kiss cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme B.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/07/2013

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 8:49

lesirisdugrandmurier a écrit:
Jean-Claude, toi qui connait bien le domaine du rosier, peux-tu nous dire combien coute un copyright ? Il me semble que c'est un gros investissement qui certes peut rapporter gros (le plus souvent), mais qui peut aussi être un fiasco (rarement).
J'en avais vaguement discuté avec Mme Croix qui crée des rosiers dans la Loire.

Il est étonnant du reste que chez l'iris nous n'ayons pas adopté cette méthode de protection.

J'aimerais avoir l'avis de producteurs sur ce sujet. Serait-ce une bonne idée que d'instaurer un tel système ? Quels en seraient les avantages et les inconvénients ? Richard toi qui a de bons contacts avec Richard Cayeux, peux-tu lui demander son avis. Laure si tu nous lis, qu'en penses-tu ?

Chez le rosier on parle aussi d'éditeurs. Pourquoi cela n'existe pas chez l'iris ?

Sébastien,
je vais te donner quelques éléments issus de mon expérience professionnelle.

Le copyright (on dit label chez le rosier entre "pros") varie de 0,80€ à 6,50€/pied, c'est le prix convenu entre l'obtenteur(ou l'éditeur) et le producteur, pour avoir le droit de multiplier la plante, à cela s'ajoute TOUJOURS un contrat de culture et de commercialisation. Tout ce système est encadré par des conventions internationales et Européennes (et aussi Françaises...), pour cela la variété doit-être enregistré , sur une période initiale (je ne me souviens plus combien mais c'est assez long), période renouvelable. (c'est beaucoup plus lourd et cher que chez l'iris) avec un numéro de COV (Certificat d'Obtention Végétal).
A cela s'ajoute une protection du nom auprès de l'INPI.
en plus de ces deux "protections" il peut (souvent) y avoir des contrats d'exclusivités en production et en commercialisation, parfois c'est complexe !

Pour info, j'ai travaillé pour une grande société d'obtention de rosiers/fruitiers/bulbes (D...d) et tous "le système" des protections juridiques sur les variétés occupait une personne à temps plein...

En ce qui concerne l'iris, il est exclu au niveau international des protections par COV, c'est historique et franchement je ne sais pas pourquoi, si ce n'est que c'est le cas de toutes les plantes vivaces, et comme l'iris est une plante vivace... C'est différent pour les bulbes par exemple, ils ont droit eux à une protection, iris bulbeux comme tulipes... c'est une des raisons qui fait que l'AIS ne s'occupe pas des enregistrements des iris bulbeux (avec COV), et de mémoire c'est un organisme Hollandais.

La seul protection pour l'iris envisageable serait une protection par brevet (c'est très très rare chez les plantes) et très très cher... et après il faut faire respecter la protection...

C'est pour toutes ces raisons que nos amis Anglo-saxons (qui sont pragmatiques) vendent leurs nouvelles variétés d'iris (ou d'hémérocalles) aux prix que l'on voit. Honnêtement, on peut trouver cela cher, mais l'année d'après c'est la moitié (environ) et ainsi de suite... Pour moi je pense que les prix sont justifiés et c'est plutôt de ce côté de l'atlantique que les prix sont dramatiquement trop bas pour les nouveautés ce qui impacte la bonne santé financière (ou les efforts de recherches) des producteurs.

Mais libre à chacun d'acheter (ou de penser) ce qu'il veux ou il veux et quand il veux !  ;-)
Voila.
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 9:07

La protection des rosiers a un autre avantage que  la rémunération du créateur : elle garantit l'authenticité variétale.
Pour les iris, certains "professionnels" de l'horticulture, qui se posent souvent en défenseurs de la réglementation des semences (voir le procès contre Kokopelli) peuvent se permettre de vendre n'importe quoi : variétés faussement dénommées tout justes bones pour le compost.
A défaut d'un copyright qui couterait très cher, comme le rappelle Jérome, on pourrait imaginer un équivalent du C.O.V. qui garantisse aux acheteurs l'authenticité variétale.

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
lesirisdugrandmurier

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 38
Localisation : Annonay (07)

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 9:11

En tout cas merci pour les réponses respectives qui nous permettent d'en apprendre un peu plus sur le métier de producteur et de "créateur".

J'avoue que je n'y connais rien quand on parle business, je me situe plus du côté du client.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme B.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/07/2013

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 9:25

gerard raffaelli a écrit:
La protection des rosiers a un autre avantage que  la rémunération du créateur : elle garantit l'authenticité variétale.
Pour les iris, certains "professionnels" de l'horticulture, qui se posent souvent en défenseurs de la réglementation des semences (voir le procès contre Kokopelli) peuvent se permettre de vendre n'importe quoi : variétés faussement dénommées tout justes bones pour le compost.
A défaut d'un copyright qui couterait très cher, comme le rappelle Jérome, on pourrait imaginer un équivalent du C.O.V. qui garantisse aux acheteurs l'authenticité variétale.
Gérard,

tu as raison sur l'authenticité variétale c'est le COV qui la garantie, mais pour l'iris je me répète, comme pour les autres plantes vivaces, il n'y a pas de COV (et je veux bien mettre ma main à couper qu'il n'y en aura jamais), il faut bien parler du pourquoi : il est financier.

De notre côté de la lorgnette les prix peuvent nous sembler important, mais le marché de l'iris de jardins (au niveau mondial) en Chiffre d'affaires comparé au rosiers c'est peanuts... mais vraiment peanuts ! Sans doute en valeur pas 1 %. Quand on dit rosiers on dit aussi roses de serre pour fleurs coupées, voila pourquoi le rosier à une protection par COV, les chiffres ne sont pas dissociés entre rosiers de jardins et roses de serres, c'est historiquement pour cela que les obtenteurs de rosiers ont obtenus une protection variétale...
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme B.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/07/2013

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 9:30

Pour Kokopelli,

(dont je suis un fervent défenseur par ailleurs) le problème est autre... et il est aussi complexe !

Comment peux-t-on envisager d'interdire la production de semences légumières ou agricoles sous prétextes de non inscription au catalogue du GNIS ? Mais c'est un autre débat...

Là aussi il y a des enjeux financiers derriere (colossaux) mais pas que celà... bref on s'éloigne !
Revenir en haut Aller en bas
gerard raffaelli
Modérateur
avatar

Messages : 1611
Date d'inscription : 03/07/2013
Localisation : Touraine

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 12:51

Tu l'auras compris, Jerôme, mon allusion visait simplement une firme qui ne se contente pas de vendre des semences (et de faire la leçon aux autres) mais vend sous des noms de variétés enregistrées des iris sans aucun rapport, ce qui est proprement scandaleux et constitue pour l'obtenteur un préjudice au moins moral. Faire du fric en utilisant une réputation, pour vendre n'importe quoi…

_________________
"On a deux vies, la seconde commence le jour où on a pris conscience qu'on n'en avait qu'une"
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme B.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/07/2013

MessageSujet: Re: prix des nouveautés   Lun 19 Mai - 15:21

Gérard, je suis au courant de l'histoire entre Kokopelli et la maison semencière...
Money, money...
Revenir en haut Aller en bas
 
prix des nouveautés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveauté:Purificateur pour aquarium Philips...valable??
» Nouveauté : nitecore infilux series
» News : les autres nouveautés de Patek Philippe (Bâle 2011)
» Nouveauté 2008 - Dubai Prè Bale ZENITH Zéro G
» Nouveauté Patek Philippe : perpétuelle 5159

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Iris et Bulbeuses :: Iris :: Iris barbus modernes-
Sauter vers: